Et si la mode allait se mettre au vert ?

6h21. C’est l’heure des poubelles et du réveil des oiseaux. Les rives du Père Lachaise sont couvertes de brume et de vigne vierge. On est en juin. Cette atmosphère me fait penser à un manteau bien enveloppant.

Un manteau de feuilles.

Il y a quelques années j’avais trouvé un manteau comme celui-là, à la parure discrète de feuilles. Un très beau manteau, et en plus de bonne qualité. Un tissu vert bouteille en apparence, mais à y voir de plus près, couvert d’une luxuriante canopée aux motifs discrètement camouflés de feuilles. J’ai adoré ce manteau. Je l’ai mis trois ans, ou peut-être quatre. Est-ce assez  pour un manteau ? J’ai eu le sentiment qu’il s’usait trop vite.  Car je l’aimais toujours, ce manteau. Tout allait bien encore chez lui, la fermeture éclair et le reste. Sauf le tissu, qui s’est usé. Usé trop vite.

Et voilà qu’un mot me vient en bouche, deux mots plutôt :

Obsolescence. Programmée.

Continuer la lecture de « Et si la mode allait se mettre au vert ? »