Manif partout

Paris, le 5 mai 2018

Nous sommes en mai. Ce n’est pas encore la fête des mères. C’est, pour aujourd’hui, et ce n’est déjà pas si mal, le premier anniversaire de l’élection d’Emmanuel Macron à la présidence de la république française. Je ne rate jamais une occasion de faire la fête alors j’y suis allée. J’ai trouvé ça joyeux comme une course en sac, un concours de transport d’œuf à la petite cuiller. C’est-à-dire plein d’espoir quand même. Tant qu’il y aura des lignes de départ on courra. Mais je dérive déjà…Recommençons par le début. Continuer la lecture de « Manif partout »

L’ogresse

Nous serons serrés ce soir dans la cave de l’ogresse, rue des prairies qui sont loin mais des musiciens habitent sous les jupes de la dame en question, autrement dit dans ses sous-sols aux murs de briques où par rangées les tuyaux vers l’égout naviguent. Les musiciens sont des mangeurs de mots, de hanches, de tendons. Gorge, saxophone, contrebasse. En contrebandiers ils descendent de la salle à manger, de son estrade bar bricolée, et nous entraînent avec eux encagoulés de sourires à pleine joue. Ici on ferme bien la porte pour éviter que le vent éteigne le feu qui donne une odeur de bois aux vêtements, ça change des pots d’échappements. Beaucoup de verres seront vidés ce soir, de bière, de vin, de grenadine tout aussi bien, j’en connais que tous les sucres saoulent…Jusqu’à ce qu’enfin, sur un air de tcha tcha tcha dans le dernier verre d’eau, se mette à danser, par grappes, et par bouquet, les fleurs sauvages des sous-sols, grisettes à talon, pâquerettes des talus. Grands arthropodes en coton flanelle.

Image : Entremêlés

Les circuits imprimés vont se mettre au vert

Chronique du 5 avril pour le Miroir des sciences, Aligre Fm. Emission en réécoute ici.

L’apprentissage des sciences par la technique prend parfois des chemins inattendus…cap à l’ouest avec l’Open Factory de l’université de Brest et la tournée bretonne de l’Atelier paysan.

Pour introduire cette chronique je vous propose d’abord un petit retour vers le futur. Vous rappelez vous Mad Max, cette trilogie de science fiction des années 1980, avec Mel Gibson et Tina Turner ? Pour ceux qui s’en souviennent, dans cette traversée du désert post-apocalytpique, l’essence est la seule richesse qui vaille, et pour se déplacer, qui tient le pétrole tient tout. Un univers futuriste sans vaisseaux spatiaux ni intelligence artificielle, comme on dit, mais quand même, plein d’imagination ! Et c’est bien ce qu’on demande à la SF, de nous projeter dans l’avenir…D’ailleurs, ils avaient vu juste dans mad max, quand ils nous montraient comment produire de l’énergie avec du lisier de cochon…c’était dans les années 1980. aujourd’hui c’est monnaie courante…Ainsi, la SF nous parle de sciences en s’appuyant sur une mise en scène d’innovations techniques. Qui n’existent pas encore…mais qui pourraient peut-être, avec un peu d’imagination…

Et au présent alors ? L’apprentissage scientifique par l’expérimentation technique, ça donne quoi ? C’est le credo de ce qu’on appelle depuis la fin des années 1990, les fab lab. Autrement dit laboratoire de fabrication. Continuer la lecture de « Les circuits imprimés vont se mettre au vert »

L’enseignement numérique et ses facettes : MOOCeries

Chronique pour l’émission Le Miroir des sciences, Aligre.fm, 25 janvier 2018. Au choix écouter ou lire…. 🙂

Le numérique s’invite en classe par bien des entrées. Les murs, les portes, les fenêtres. Nous ne parlerons pas aujourd’hui des tableaux noirs connectés destinés, peut-être, à remplacer les ardoises. C’est le web qui nous aiguille, la grande toile tricotée de serveurs, satellites. Nous allons parler d’enseignement virtuel et plus précisément, des MOOC pour « massive open online course ».  C’est la bonne saison pour le faire.

Vous avez noté la neige, qui tombe, dehors ? Non ? Bon. Pourtant c’est l’hiver, c’est-à-dire : le temps des partiels. Les étudiants dissertent, cochent des cases, se livrent à de délicieux exercices de styles. Les enseignants se noient sous les piles de copies de plusieurs mètres de haut. C’est ça aussi, la transmission des savoirs. L’université. Ah…l’université. Institution vénérable, jadis de pierre et de bois, aujourd’hui de béton, carrelage et formica. Demain de fibre optique ?

Continuer la lecture de « L’enseignement numérique et ses facettes : MOOCeries »

Bientôt

Jean se tient debout devant la porte de la boutique. Les montants ouvragés dessinent des joncs et de grands iris d’eau. Il attend patiemment. Il porte une barbe splendide, un peu trop abondante, un regard doux. Le soleil  en oblique sur la vitre lui masque son propre visage mais il en connait tous les contours. Sur le trottoir à pas rapide un homme passe sans le prendre en compte. En habit du dimanche. Pressé par l’urgence d’une colère le reflet brusque de l’homme dans la vitrine a disparu bien vite.

Continuer la lecture de « Bientôt »

Celle qui ne fut pas construite

A propos de la commémoration d’aout 2017 de la mobilisation contre la construction d’une centrale nucléaire à Plogoff à la fin des années 1970,  avec l’association « Plogoff, mémoire d’une lutte », sur la baie des trépassés.

Le cercle est largement plus grand que n’importe qui parmi nous. L’assemblée des militants, des amis et des curieux ne suffit pas à en faire le tour et pourtant comme il reste infiniment petit ce cercle, sans rivalité possible avec l’impact de toute les explosions d’atomes, civils ou militaires. Infiniment petit. Quand même ici d’autres énergies se mettent encore en commun des millions de minutes après le premier choc, ces cercles petits, s’entrelacent et s’entraînent les uns les autres comme en poulie. Comme en pluie de secondes qui s’égrènent, arcs emboités, lentille grossissante sur les moments passés. Cela fait trente ans, il faudra se souvenir encore longtemps.

Continuer la lecture de « Celle qui ne fut pas construite »

Ethno-fictions…Jean Rouch a cent ans

Chronique pour Le miroir des sciences, Aligre Fm. 30 novembre 2017. Emission animée par François Legrand.

A écouter dans l’ambiance… ou lire en image…

Les sciences dans le fond, qu’est-ce-donc ? Il faut le redire. Toujours et encore, décrire le monde. Tâcher de le comprendre collectivement. De trouver là-dedans quelque chose d’universel, qui nous réunisse et nous fasse progresser ensemble, nous les humains…Or il y a mille manières de décrire le monde, mille outils pour le faire. La caméra en est un.

Continuer la lecture de « Ethno-fictions…Jean Rouch a cent ans »

Feu / Mer

Tout ce qui est à moi est à toi grande cigale
Brûlons par les deux bouts
Brûlons toute la ferraille
Partons en flamme et en fanfare
Je promène sur ton corps mes pattes de fourmi
Et les yeux des poissons roulés dans la farine
Nous regardent passer dans le vaisseau vacarme
Tous nus dans leur bocal ils nagent vers la sortie
Ils nagent ils nagent en rond toujours vers la sortie

Image : Entremêlés

Pomme – ceci n’est pas une…

Pomme fruit de tous les mystères, objet des plus puissantes manipulations de la magie des druides à celle des obtenteurs en passant par le destin biblique qui condamne la bouche et interdit le fruit. Chair à manger. Exquises banalités. Chose-fruit tellement évidente, si transparente en effet qu’elle a été considérée ou plutôt traitée au propre et figuré, ces dernières temps avec bien peu d’égard pour toute la subtilité qu’elle renferme en puissance…or, ayant récemment trouvé un accès direct aux arbres, voilà que me nait une passion pour son cœur-corps étoilé. Coupez là par son milieu et vous verrez les cieux !

Continuer la lecture de « Pomme – ceci n’est pas une… »