Qui est là ?

Marine Legrand

Chercheuse inter-disciplinée, adepte des passages de frontière. Après une thèse anthropologie de l’environnement au Muséum national d’Histoire naturelle, je poursuis une exploration plurielle de la diversité des relations à la nature. Je m’intéresse aux transformations culturelles liées à la prise en compte des dynamiques écologiques dans l’(a)ménagement des territoires. Mes activités se partagent entre recherche-action et collaborations art-science. Du côté scientifique, mon travail prend la forme d’un dialogue en douceur entre pluralité des imaginaires, construction des savoirs et action collective. Les collaborations artistiques, entre dessin, écriture poétique et performances, me permettent d’apprivoiser plus directement, sensiblement, les liens entre les vivants.

L’objectif commun de ces deux approches est de faire et dire les territoires, les milieux de vie « avec » ceux qui ne parlent pas mais sont au cœur de nos expériences, de nos existences.

Publications

Sur HAL archives ouvertes


Affaires en cours

« Aux toilettes…et après ? » Du devenir des excréments urbains (Programme OCAPI)

Laboratoire Eau, Environnement, Systèmes Urbains – Ecole des Ponts ParisTech


« Paroles et chemins de l’agriculture littorale » (www.parchemins.bzh)

Laboratoire interdisciplinaire Sciences Innovations Sociétés – INRA


Collectif Chaoïde (Arts & Sciences)

Le miroir des sciences (médiations radiophoniques)