Feu / Mer

Tout ce qui est à moi est à toi grande cigale

Brûlons par les deux bouts

Brûlons toute la ferraille

Partons en flamme et en fanfare

Je promène sur ton corps mes pattes de fourmi

Et les yeux des poissons roulés dans la farine

Nous regardent passer dans le vaisseau vacarme

Tous nus dans leur bocal ils nagent vers la sortie

Ils nagent ils nagent en rond toujours vers la sortie

 

image : M. Legrand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *