Quand on parle de sciences en Bretagne…

Chronique de rentrée pour Le miroir des sciences, Aligre Fm. 5 octobre 2017. Emission animée par François Legrand

Quand on parle de sciences en Bretagne, quelques images viennent à l’esprit et s’entrechoquent…

Si on place les traits saillants pour les sciences du territoire Breton sur une frise temporelle on peut remonter fort loin : 500 millions d’années, pour vivre l’érection du massif armoricain, 5000 ans avant notre ère, pour voir se dresser les 3000 menhirs de Carnac et autres mégalithes de la civilisation néolithique. Et puis 50 ans, pour voir peu à peu s’ériger les fleurons du secteur agroalimentaire et le modèle breton d’une agriculture industrielle aujourd’hui sujet à controverse. Dans l’édition 2017 de la fête de la science on retrouve ces moments forts de l’histoire de la Terre et bien d’autres. La Bretagne est un territoire aux visages multiples. De la forêt de Brocéliande au terminal soja du port de Brest, elle n’a pas fini de nous réserver des surprises. Voici donc un tout petit aperçu des acteurs et des thèmes de la fête de la science à l’Ouest du pays…

Continuer la lecture de « Quand on parle de sciences en Bretagne… »

La mangeuse de mots

Court-circuit général sur l’avenue des Gobelins. La mente religieuse dans sa grande robe verte fait sa promenade du matin. Sa silhouette immense et sinueuse s’avance parmi les passants. Elle se glisse entre les badauds et les gens pressés du matin qui causent, le nez dans leur sac, le sac sur le coude ou dans le dos, le téléphone portable coincé entre menton et clavicule. Ou encore. La main dans la main et les pieds au même rythme, pour ceux qui sont des amoureux et se dirigent vers un bon café sur une terrasse ensoleillée. Chorégraphie à deux ou plusieurs. Deux c’est déjà plusieurs.

Le soleil inonde le trottoir et rend les pensées légères. Elles s’abandonnent les unes aux autres, elles se mélangent, dessinant peu à peu un tissu sans couture. Les mots prononcés s’entremêlent et coulent, circulent d’une bouche à l’oreille suivante, et cela forme une rivière à l’eau bien claire et tourbillonnante. En somme, tous les gens se comprennent. Ou du moins le croient-ils.

Continuer la lecture de « La mangeuse de mots »